Comment dimensionner un récupérateur d'eau de pluie ?

Ces eaux pluviales sont une ressource précieuse. Il est donc important d’avoir une bonne installation, sachant que la consommation de l’eau augmente (multiplication piscine, salle de bain, cuisine extérieure...) et que celle-ci devient une denrée rare, particulièrement en période de sécheresse. C’est à la fois un geste écologique pour éviter d’utiliser le réseau d’eau potable et un moyen de réduire votre facture.

Prise en compte de différents paramètres

Les 3 paramètres primordiaux de calcul

  •  Précipitations locales en litres / m² / an ou en mm / an (1 mm = 1 litre / m²)
  • Surface de récupération des eaux de pluie (surface de la toiture - coefficient de perte)
  • 3 Votre consommation d’eau de pluie (environ 75 litres / personne / jour pour une utilisation jardin et habitat)

Modèle de calcul du potentiel annuel de récupération des eaux de pluie 

La quantité d’eau récupérable se calcule en nombre de litres par an.

Calculer le volume d’eau récupérable = Précipitation x Coefficient de perte x Surface.

Le tableau de calcul ci-dessous vous permettra de dimensionner le récupérateur d’eau de pluie adapté à vos clients.

récupération deau annuel

(Téléchargeable sur le lien : www.sageau.fr/telechargement/)

  • Quel besoin en eau pluviale pour alimenter votre maison ?

L’eau de pluie peut être utilisée pour alimenter vos toilettes ainsi que votre machine à laver. Cela permet de réaliser 50% d’économie d’eau annuellement.

calculer votre besoin en eau

 

Calculer le volume de votre cuve ou réserve d’eau 

Les paramètres principaux renseignés, on peut désormais après ce dernier calcul qui vous donnera le volume du futur récupérateur d’eau de pluie, avec une réserve de 21 jours (minimum).

Volume cuve = ((Volume récupérable + Volume besoin) /2) x 21 jours de réserve/365)

Récupérer l’eau de pluie : un geste éco-citoyen réglementé

Vous pouvez récupérer et stocker l’eau de pluie pour votre usage personnel dans certains cas seulement, et sous certaines conditions. L’eau de pluie peut être récupérée pour un usage domestique, hors consommation alimentaire.

  • Usage intérieur

À l’intérieur de chez vous, vous pouvez utiliser l’eau de pluie uniquement pour :

– Remplir la chasse d’eau des WC

– Laver les sols

– Laver du linge, à condition d’utiliser un dispositif de traitement de l’eau adapté ! Attention : il est interdit d’utiliser à l’intérieur de votre habitation l’eau de pluie qui a ruisselé sur un toit contenant de l’amiante-ciment ou du plomb.

  • Usage extérieur

Vous pouvez utiliser l’eau de pluie librement à l’extérieur de votre habitation, notamment pour arroser votre jardin ou nettoyer votre voiture.

  • Installation

– L’eau de pluie que vous récupérez doit avoir uniquement ruisselé sur une toiture qui n’est pas accessible (sauf pour assurer son entretien et sa maintenance).

– Le stockage de l’eau doit être fait dans une cuve hors-sol ou enterrée.

– Aucun produit anti-gel ne doit être appliqué dans la cuve de stockage.

  • Déclaration

Si votre installation est raccordée au réseau d’assainissement collectif (rejet des eaux usées dans les égouts), il est obligatoire de faire une déclaration d’usage. C’est le cas si vous utilisez l’eau de pluie récupérée à l’intérieur de votre domicile. Cette déclaration doit être effectuée en mairie, sur papier libre, auprès du service en charge de l’assainissement. Votre déclaration doit comporter les informations suivantes :

– Identification du bâtiment concerné

– Évaluation des volumes d’eau utilisés à l’intérieur de votre domicile

Le contrôle de votre système de collecte des eaux de pluie peut être effectué par un agent technique du réseau d’eau potable de votre mairie. Les frais de ce contrôle sont à votre charge.