Comment récupérer l’eau de pluie sans investir ?

La récupération d’eau de pluie est une pratique essentielle pour la préservation de notre ressource d’eau potable. En récupérant cette eau de nos toitures, nous pouvons réduire notre dépendance aux sources d’eau traditionnelles, telles que les rivières et les nappes phréatiques, ce qui contribue à les préserver.

En utilisant l’eau de pluie pour l’irrigation des jardins, le lavage des véhicules, la chasse d’eau des toilettes, la machine à laver et d’autres usages non potable, c’est aussi notre porte-monnaie qui nous dit merci!

Lutter contre les inondations:

La récupération d’eau de pluie permet également de réduire les risques d’inondations en captant et en stockant cette eau qui tombe parfois du ciel de manière abondante!

Plusieurs méthodes comme la rétention qui permet de temporiser sur 24 h environ un orage violent dans un bassin ou une cuve enterrée avec un rejet de l’eau de pluie au débit en litres par seconde de manière limitée.

Quand le terrain le permet (grande surface et bonne perméabilité), il est possible d’infiltrer l’eau de pluie sur la parcelle évitant ainsi d’inonder le fossé ou le réseau d’eau de pluie communale!

Dans tous ces cas, il sera toujours préférable, nécessaire et important de faire une étude de perméabilité qui déterminera le bon système en fonction de votre parcelle !

Des budgets qui s’envolent!

Quand on veut s’équiper d’un récupérateur d’eau de pluie enterré pour le jardin ou l’habitat, qu’on se le dise, c’est très utile, pratique et écologique mais ça coûte cher! Il faut généralement compter entre 6000 et 10 000 €, selon les volumes et l’utilisation.

Le récupérateur d’eau de pluie aérien:

Pour les budgets plus serrés, il y a les récupérateurs aériens! Légers, faciles à poser soi-même et esthétiques! Ils peuvent être de petites contenances ( 250 litres) à plusieurs milliers de litres!

Les budgets commencent souvent à partir de 150 € pour un récupérateur de 600 à 1000 litres (prix internet sans raccord de connexion entre la gouttière et la cuve et sans filtre).

Si on ne veut pas investir!

Récupérer l’eau de pluie reste possible !

Vous pouvez utiliser des récipients de récupération comme des seaux, des bacs ou des barils sous les gouttières de votre maison pour collecter l’eau qui s’écoule du toit.

Vous pouvez utiliser des contenants en plastique ou en métal comme les bidons, pour stocker l’eau de pluie.

Il y a également sur le site comme « leboncoin» par exemple des particuliers qui cèdent des villes cuves à fioul ! Après une vidange, nettoyage, dégazage et élimination des résidus par un professionnel, vous pourrez récupérer l’eau de votre toiture, la filtrer et la stocker !

Les cuves dites “IBC” de 1000 Litres sont des réservoirs principalement utilisés sur des chantiers.

Parfois certains entrepreneurs les cèdent après quelques années à moindre coût ( de 20 à 50 € de manière générale)! Comme les cuves à fioul, n’hésitez pas à jeter un œil sur les sites de petites annonces.

Avec un peu d’huile de coude, une pelle et une bonne dose de motivation, vous pouvez creuser un petit bassin et le rendre étanche. Un pompe qui aspire le tout, et c’est parti pour arroser votre potager!

Vous l’aurez compris, tout ce qui peut contenir un liquide pourra vous servir à stocker un peu d’eau de pluie.

C’est une bonne chose de le faire, mieux vaut un peu que pas du tout !

Attention toutefois aux moustiques qui se reproduisent vite et facilement! Rappelons que le moustique tigre se propage très vite en France!

Et ils adorent les milieux humides à l’air libre !

Sagéau

Sagéau

SAGÉAU, le 1er réseau de franchise en France spécialisé dans l’Assainissement Individuel et la Gestion des Eaux de Pluie. Notre réseau a toutes les compétences nécessaires pour vous conseiller dans votre projet d’assainissement ou de récupération d’eau de pluie. Toutes les franchises sont formées régulièrement sur la réglementation, les matériels et leur fonctionnement pour vous guider dans votre projet afin qu’il soit le plus juste possible.

Laisser un commentaire