icon recup pluie

Récupérateur d’eau de pluie

icon recup pluie

Récupérateur d’eau de pluie

L’eau potable est une ressource précieuse dont nous avons la chance de disposer.

Nous estimons la consommation d’eau potable de chaque Français à 150 litres par jour. Une consommation trop importante, puisque seulement 7% de celle-ci serait dédiée à nos besoins vitaux : boire et manger. Elle a également un coût, en plus d’être peu respectueuse de la planète puisqu’elle pollue les nappes phréatiques.

L’installation d’un récupérateur d’eau de pluie est un choix que de plus en plus de français font pour ses nombreux avantages : dont la réduction de presque de moitié de la facture annuelle de consommation d’eau.

Qu’est-ce qu’un récupérateur d’eau de pluie et quels sont ses usages ?

Un récupérateur d’eau de pluie est un dispositif qui peut s’installer dans le sol ou simplement en aérien. Son fonctionnement est simple : lorsque l’eau de pluie entre dans la cuve, elle est filtrée. Votre gouttière permet l’alimentation de votre récupérateur, puisqu’elle est directement reliée à celle-ci. Avec un robinet fixé à la cuve, vous pouvez vous servir quand vous le souhaitez.

L’eau de pluie peut remplacer jusqu’à 40% de votre consommation d’eau potable.

Il existe deux usages à la récupération d’eau de pluie : l’usage habitat et jardin.

Kit Habitat 🏠

Pour l’utilisation habitat, vous pouvez utiliser l’eau traitée pour : l’alimentation de votre lave-linge, de vos toilettes ainsi que le nettoyage de sols.

Kit Jardin 🌳

Pour l’utilisation Jardin, l’eau récupérée et traitée peut vous servir pour toute activité extérieure : le lavage de votre voiture ou l’arrosage de vos plantes.

⚠️ En aucun cas l’eau de pluie récupérée n’est potable !!

Les différents types de récupérateurs d’eau de pluie 

Les récupérateurs d’eau de pluie à enterrer Platine et Carat vous laissent choisir leur application : jardin ou habitat. Ils fonctionnent exactement de la même manière : pour le traitement et le filtrage des eaux de pluie qui entrent dans la cuve.

Récupérateur enterré Platine

Le récupérateur d’eau de pluie enterré Platine est très facile à installer et très rapidement : grâce à sa faible hauteur. Le terrassement est également simplifié puisque la profondeur d’enfouissement est faible aussi.

Dès que vous recevez votre cuve, elle est déjà prête à être installée ! La cuve est en amont pré-percée et les joints à lèvres sont eux, pré-montés. Elle peut supporter des passages véhicules jusqu’à 30 tonnes.

La cuve Platine XXL peut aller jusqu’à 65 000 L de volume et elle est garantie 30 ans.

Récupérateur enterré Carat

Comme la cuve Platine, la cuve Carat est facile et rapide d’installation du fait de son faible poids ou encore ses joints à lèvres pré-montés.

En revanche, son volume peut aller seulement jusqu’à 13 000 L. Là est la plus grande différence entre ces deux cuves à enterrer qui ont majoritairement les mêmes qualités.

Récupérateurs aériens

Il existe plus de 150 types de récupérateurs d’eau de pluie aériens : les prix peuvent différer en fonction des récupérateurs.

Ils ont été conçus de sorte qu’ils se fondent parfaitement bien dans le décor de votre jardin : ils sont esthétiques et silencieux. Certains de ces récupérateurs peuvent se fixer au mur : cela est intéressant pour vous si vous résidez dans une zone aux vents parfois violents.

Pourquoi adopter un récupérateur ?

L’eau potable parcoure un long chemin avant de couler dans nos robinets puisqu’elle est puisée dans les nappes phréatiques, dans des lacs… Elle est ensuite traitée et purifiée pour la nettoyer de tous produits et déchets qui pourraient la rendre « sale ». Après ce long processus de traitement, l’eau est enfin potable et peut être distribuée.

En récupérant l’eau de pluie, vous préservez les nappes phréatiques en les sollicitant moins. L’eau qui tombe sur votre toiture peut représenter un volume plus ou moins en fonction du matériau de celle-ci :

  • Pour une toiture type végétalisée : moins de 20% de récupération
  • Pour une toiture plate en gravier : moins de 60% de récupération
  • Pour une toiture plate en bitume : plus de 70% de récupération
  • Pour une toiture inclinée en tuiles : 75% de récupération
  • Pour une toiture inclinée en bitume : 80% de récupération

Principaux avantages des récupérateurs d’eaux pluviales ?

  • Un dispositif autonome
  • Une solution ergonomique et mise en place facile
  • Une utilisation facile
  • Une solution écologique
  • Une solution économique
  • La qualité de l’eau récupérée
  • En prévention des inondations

Un dispositif autonome ✅

Le regard de raccordement présent dans votre cuve est ce qui vous permet de vous servir en eau de pluie traitée dès que vous le souhaitez : c’est simple et rapide. La pompe de sécurité s’enclenche s’il y a trop ou pas assez d’eau : à ce moment là vous ne pourrez pas vous servir au robinet.

Une solution ergonomique et mise en place facile 🛠️

Qu’il soit enterré ou aérien, votre récupérateur d’eau de pluie s’installe facilement par son poids léger et sa forme avantageuse.

Une utilisation facile 👍🏼

Vous n’avez pratiquement rien à faire, votre récupérateur (qu’il soit enterré ou aérien) est très autonome.

Une solution écologique 🌿

Plus la pluie tombera, plus vous en récupèrerez, plus vous en utiliserez et moins vous serez en demande d’eau potable. Comme nous l’avons précisé précédemment, l’alimentation en eau potable n’est pas aussi simple et rapide qu’on le pense.

Nous sommes constamment en demande auprès des nappes phréatiques puisque nous puisons dedans, nous la protégeons en installant un récupérateur d’eau de pluie enterré. 

Une solution économique 🥳

Vous l’aurez compris, en choisissant l’alternative de la récupération d’eaux pluviales, vous consommez moins d’eau potable et par conséquent cela se reflètera sur votre porte-monnaie. Selon le type de récupérateur que vous installez et le type de toiture de votre maison, vous récupérez un volume d’eau plus ou moins important.

On estime qu’un récupérateur d’eau de pluie peut faire réduire votre facture d’eau de 40%, voire de moitié. Ces économies ne sont pas négligeables sur le long terme.  

La qualité de l’eau récupérée 💧

Malgré qu’elle ne soit pas potable, l’eau de pluie récupérée est traitée de sorte qu’elle ne dispose plus de trace de chlore, calcaire ou tout autre saleté.

L’eau de pluie est connue pour être appréciée des plantes.

En prévention des inondations 🌧️

Si vous habitez dans une zone facilement inondable, l’installation d’un récupérateur d’eau de pluie est une très bonne alternative.

Votre cuve dispose d’un système de régulation qui vous avertit lorsque votre cuve est trop pleine. Le trop plein quant à lui, joue un rôle lors des fortes pluies : il se charge d’évacuer l’eau de pluie petit à petit jusqu’à la fin des précipitations pour ne pas « étouffer » la nappe phréatique.

Cette fonction de votre dispositif vous permet d’être plus serein.

Conseils pour l’entretien

Nous vous conseillons d’entretenir votre récupérateur d’eau de pluie une fois par an, voire deux si votre récupérateur est imposant. La société Sagéau dispose de son propre contrat de maintenance, qui vous est offert la première année après l’installation de votre dispositif. Lors d’un entretien, le filtre est vérifié, ainsi que les regards, les gouttières, crépines d’aspiration, vérification des vannes… Un nettoyage général sera aussi effectué.

Après l’entretien, nos techniciens vous indiqueront s’il est nécessaire de faire vidanger votre dispositif. 

De votre côté, assurez-vous plusieurs fois par an que vos gouttières soient propres et pas encombrées par des déchets (feuilles, branches…), cela pourrait gêner la bonne circulation de l’eau. Le filtre autonettoyant de votre récupérateur devra aussi être nettoyé au moins une fois par an. Sa protection transparente vous indiquera le moment pour le nettoyer.

Quelle taille de récupérateur choisir ?

La taille de votre récupérateur dépend du nombre de personnes dans la maison ainsi que la superficie de votre jardin. Le tableau ci-dessous vous donnera une idée :

Nombre de personnes dans la maison Moins de 200m2 200m2 400m2 600m2 800m2 1000m2

2 personnes

1500 L

4 000 L

4 000 L

4 500 L

6 500 L

6 500 L

3 personnes

2 500 L

4 000 L

4 500 L

6 500 L

6 500 L

9 000 L

4 personnes

4 000 L

4 500 L

6 500 L

6 500 L

9 000 L

9 000 L

5 personnes

4 000 L

6 500 L

6 500 L

9 000 L

9 000 L

Quelle est la réglementation à la récupération des eaux pluviales ?

Si vous optez pour un récupérateur d’eau de pluie Habitat, vous serez dans l’obligation d’installer une plaque « eau non potable » à côté de chaque WC. Et quel que soit l’usage que vous en avez (Habitat ou jardin), vous ne pouvez pas vous servir de l’eau récupérée pour d’autres activités.

Vous vous devez d’entretenir votre récupérateur d’eau de pluie enterré ou aérien au moins une fois par an et tenir un document le prouvant.

Si vous rejetez l’eau de pluie récupérée dans un ruisseau ou autre, près de chez vous, vous devez impérativement informer la mairie de votre commune.

Questions fréquemment posées

réponses

recup EP

récupérateur d’eau de pluie enterré dans la loire (42)

Lucas Constantin est le gérant de la société Sagéau Loire. Il est spécialisé dans le traitement et la récupération d’eaux pluviales. C’est pourquoi il commercialise divers produits liés à la gestion d’eau de pluie, tels que : récupérateurs d’eau de pluie (enterrés et aériens), citernes

LIRE LA SUITE
eau de pluie2

récupération d’eaux pluviales en vendée (85)

Avant d’arriver dans nos robinets, l’eau est prélevée dans des milieux naturels (sources, nappes phréatiques, rivières…). Puis en fonction de sa source, l’eau subit plus ou moins de traitements. Après être traitée pour devenir potable, l’eau parcoure un long chemin pour arriver dans nos robinets.

LIRE LA SUITE
recuperateur ep

récupération d’eau de pluie dans les deux-sèvres (79)

L’eau de pluie est une ressource à laquelle nous avons tous accès. Nous avons la possibilité de la récupérer et l’utiliser (pour certains actions quotidiennes) pour remplacer notre consommation d’eau potable. La société Sagéau Vendée spécialisée dans l’assainissement est présente dans le département des Deux-Sèvres

LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire